Parti Noeliste

De Wiki de jeuxvideo.com
Aller à : navigation, rechercher

Le Parti Noeliste, parfois abrégé "PN", est un terme générique utilisé par plusieurs web partis influencés par le mouvement noeliste. Le Parti Noeliste ne se réfère pas à une idéologie politique unique. Il y a eu des partis Noelistes se disant anarchistes, d'autres communistes voir même... fascistes. Plusieurs groupes ont utilisé ou utilisent actuellement cette appellation. Il n'existe pas d'idéologie claire et convergente entre les différents groupes se revendiquant du Parti Noeliste. Dans l'ensemble, le kikoololisme et les Blablas sont violemment combattus même si les querelles de chapelles, les sectarismes et les cultes de la personnalité empêchent tous tous ces groupes de parler d'une voix unique et intelligible.

Historique


En 2008-2009 la vague noeliste spontanée de la première heure s'effondrait. Il semble que le premier groupe a avoir utilisé cette appellation date du début de l'année 2008. Les partis noelistes sont nés du besoin de certains noelistes de se regrouper en organisations hiérarchiques afin de mener des actions, piratages, défaçage, ownages et floods efficaces et médiatiques. Mais aussi de simplement se faire connaitre sur le Web. Les partis ne regroupent donc pas les noelistes indépendants ou spontanéistes qui mènent des actions à court terme. Les partis préfèrent miser des actions à long terme afin de maintenir le noelisme en vie. Le premier Parti Noeliste "Canal historique" a disparu depuis longtemps. Actuellement, les partis les plus célèbres sont celui réuni autour de Karl Noel, D-Block S-teFonche et Harry Beau et celui sur eRepublik.

Les partis actuels


oki.gifLe Parti Noeliste de type « Facebook »

Généralités

L'activité du parti se concentre principalement sur Facebook mais aussi sur Twitter, YouTube et jeuxvideo.com Le Parti est divisé en plusieurs sections dirigées par une ou plusieurs personnes. L'ensemble des chefs forment ainsi le conseil d'administration du parti. Chacun possède un poste bien précis (chef de la brigade du flood, etc.). Mais le PN est réellement sous le contrôle du PDG : D-Block S-teFonche.

La page Facebook du Parti Noeliste en mai 2013.

Le Parti organise des luttes contre le kikoolisme et/ou l'abrutissement et la pensée uniforme des jeunes provenant de la monopolisation des pensées créées par la société de consommation. Le Parti Noeliste s'assure qu'il ne reviendra pas en force sous la houlette des hapistes, friands d'expressions stupides (KOM T 1SOUCIANT, etc...).
Dernièrement, le parti s'est aussi impliqué dans la lutte contre les danses stupides comme le Harlem Shake (papa gorille fait des frites) ou la Hard Bass (musculation dans les nuages). À l'inverse de ces sons mainstream et commerciaux, le parti promeut les chanteurs indépendants et engagés pour un meilleur JVC. Quelques artistes chantant la gloire de :noel: sont soutenus par le Parti Noeliste.

La page SWΔG. une semaine après le hack.

Historique

  • Le parti est fondé le 10 octobre 2011 par Karl Noel.
  • Le 4 mai 2012, la page "Tous les ados on se réunie ici ?" fut hackée par Harry Beau. C'est la première grosse page prise par le Parti Noeliste.
  • Le 1er juin 2012, suite à l'échec de l'opération Cheminade, la page "Tous les ados on se réunie ici ?" fut perdue par Harry Beau, l'auteur-même de son piratage.
  • Le 6 juillet 2012, la page "Catalogue des BG Mécheux et Mécheuses célibataires", aussi connue sous le nom de CDBGMMC, fut prise par Harry Beau.
  • Début 2013, la dégradation du groupe s'amorce, plus aucune action n'est entreprise et certains membres sont partis comme le leader, Karl Noel, Harry Beau et Bibars I.
  • Le 8 février, D-Block annonce qu'il quitte Facebook et le Parti Noeliste, sans avoir laissé son poste de président à quelqu'un, ce qui veut dire que le PN est arrivé au terme de sa vie.
  • Le 23 février, Spratch et Harry Beau ont créé un nouveau groupe secret pour le Parti Noeliste, ce qui annonce sa résurrection. Des raids sur différents sites sont alors organisés.
  • Le 25 février, D-Block fait son retour sur Facebook et se félicite de l'électrochoc qui a eu lieu après l'annonce de son "départ". Le PN reprend lentement mais sûrement de l'activité grâce aux initiatives de chacun.
  • Le 16 Mai, la page facebook SWAG (430K fans au début, une semaine plus tard: 399K soit 31K fans perdus en une semaine.) est prise par Harry Beau. Il s'en est suivi pour les membres un matraquage de propagande Noeliste dans les règles de l'art, tant et si bien que plusieurs membres se sont convertis au Noelisme.

L'Empire, de l'apogée à la Chute

  • Dans le courant de l'année 2014, Cookie Colonel, membre influent du Parti Noeliste, prend part à un coup d'Etat contre D-Block Ste fonch et proclame l'instauration de "L'Empire". En s'auto-proclamant "Empereur du Parti Noeliste", Cookie réorganise la structure interne du Parti et crée, avec Heinrisky, un nouveau blog. Au rythme du nouveau slogan "Avec l'Empire, la Victoire !" , Cookie parvient à redynamiser le PN sur moyen terme. La période de "l'Empire" fut alors synonyme d'activité et de prospérité pour le Parti Noeliste. Mais l'expansion de la Dream Team, devenue Parti Sarcastic, pris de la hauteur par rapport au PN, et obtint la suppression de la page Facebook de ce dernier. Désorienté, l'Empire est en crise. L'empereur Cookie, pris alors la décision de faire allégeance au PS en reconnaissant sa victoire. Mais l'empereur fut destitué et chassé définitivement par le Sénat du PN pour motif de haute trahison.
  • Face au chaos qui régnait au sein du Parti Noeliste, la transition politique fut assurée par un directoire composé de quelques membres influents du PN. Le Parti Noeliste subit énormément de défections au profit du PS, ce qui plongea son activité dans un degrés abyssal. Le directoire, pourtant de bonne volonté, ne put effectuer de véritable redynamisation et le PN sombra dans le silence pendant près de 5 mois.

La Renaissance du Parti Noeliste

Affiche de propagande du Parti Noeliste
  • Actuellement, le premier Parti Noeliste est présent sur Facebook et anime un blog actif (http://partinoelistefrance.blogspot.fr) relatant des analyses sociétales en rapport avec des faits d'actualité. Ayant abandonné les activités de piratage, le Parti Noeliste vise a construire une base idéologique solide afin de rassembler la jeunesse contre la "kikoololisation", la "télévision poubelle", "l'art moderne" et l'angélisme politique qui favorisent selon lui, une déliquescence sociétale croissante. L'administrateur de ce blog est connu sous le pseudonyme de Heinrisky, mais tout laisse à penser qu'il s'agirait en réalité de Karl Noel.
Heinrisky Copenstein

Liste des pages détenues par le Parti Noeliste

Voici la liste des pages détenues actuellement par le Parti Noeliste : (Dernière MAJ : 23/05/2013)

  • Chocapute, c'est fort en Maquillage. (2 783 j'aimes)
  • Lady Gaga, Mother Monster. † (23 327 j'aimes)
  • Sexion d'Assaut. (27 873 j'aimes)
  • Pleins de bêtises (43 106 j'aimes)
  • " - Il est moche lui." " - Ouais , comme toi." (84 218 j'aimes)
  • SWΔG. (396 525 j'aimes)

Critiques sur le Parti Noeliste

Malgré les nombreuses actions que le Parti Noeliste a pu faire au nom du noelisme, il peut s'éloigner par certains aspects de l'idéologie originale des premiers noelistes. Les critiques suivantes peuvent être faites au Parti Noeliste:

  • Le parti a basé toute sa propagande et son organisation sur Facebook. Facebook ayant fait exploser le phénomène kikoolol à un point plus aïgu que les Skyblogs, déjà honnis des noelistes, on peut se demander ce qui a poussé le parti à investir massivement cette plate-forme.
  • Les seuls faits d'armes importants sont des prises de pages Facebook, qui peuvent sembler relativement aisées au niveau technique et relève plus de l’ingénierie sociale ou de la bêtise des responsables de pages que du piratage pur et simple. Surtout si cela est privilégié au détriment d'autres types d'actions (flood, spam massif de forum, ddos) qui peuvent sembler tout aussi importants aux yeux des noelistes. D'ailleurs, certains noelistes dits "originaux" affirment que le hack ne doit pas mener à la destruction de contenu et ne pas non plus faire de tord, chose qui n'est donc pas respectée.
  • Les prises de pages et la propagande sur Facebook peuvent être un moyen efficace d'amener des gens au noelisme et à l'esprit 15-18. Malheureusement, Facebook étant ce qu'il est, c'est à dire une usine à kikoolols, il a un afflux massif de facebookeux croyant faire du noelisme alors qu'ils sont plus proches du kikoolisme. Tout les nouveaux yes-life, blablateux, mécheux et facebookeux actifs sur le 15-18 proviennent en grande partie de cette mauvaise pub. Les messages sans smileys, le langage SMS (parfois volontairement, au nom du hapisme), les topics sur FB/Ask et les fautes d'orthographes sur le 15-18, parfois même au nom du noelisme, sont des preuves évidentes de la présence de ce type de personnes.


oki.gifParti Noeliste « eRepublikain »

Le Parti Noeliste Français est un parti créé sur le jeu eRepublik en décémbre 2011 revendiquant plusieurs centaines de membres. (~250 mi-mai 2013)
Il n'est pas porté sur l'organisation de raids, d'ownage ou de piratage. Il a uniquement pour but de regrouper les joueurs de Jeuxvideo.com (et plus particulièrement du 15-18) autour d'une seule et même communauté. Il est ainsi devenu dès Février 2012 le premier parti politique sur eRepublik en terme de membres et l'est toujours.
En octobre 2011, Nanotik a posté un topic pour faire un peu de pub pour eRepublik sur le 15-18.[3] De nombreux 15-18ards rejoindront le jeu et se regrouperont dans la milice "Bras Armé Français", devenu la milice noeliste officielle (milice = Entité militaire dans eRepublik, un peu comme une guilde). Après avoir appris les rouages du jeu, ils prendront le contrôle du parti "Nouvelle Vague" en élisant Koliakov a sa tête et le renomme ensuite "Parti du 15-18.
Fin 2011, début 2012, la France était aux mains des Polonais, des Espagnols et des Serbes. De nombreux membres du 15-18 sont sont impliqués dans le combat d'indépendance nationale.
Le Parti Noeliste Français est donc un mouvement patriotique assez éloigné des thèmes habituels du noelisme politique, même s'il s'en rapproche par certains points (lutte contre le kikoololisme et défense du drapeau bleu blanc rouge).

oki.gifLes groupuscules

Il a existé et existe encore de nombreux groupes se réclamant du Parti Noeliste mais ne représentant quasiment rien tant en nombres de membres qu'en nombres d'actions. La plupart ne comportent qu'un ou deux membres maximum et sont très éphémères. Ils naissent souvent de quelques boostix ou mégalomanes ayant reçu une illumination ou un message de :noel: en personne. La majorité des actions (hacks, vidéos de clash, chansons noelistes) de ces groupes se forment suite à des querelles d'ego ou de guerres saintes anti-hapistes, anti-modos, anti-noirs, anti-cortex ou anti-blablas. Les sujets sont innombrables.
La majorité de ces groupes naissent, vivent et meurent en moins d'une semaine.

Le P.O.N.C.H.E. ("Parti Organisationnel des Noeliste, Cislaiste et des Hapiste Européens") est l'exemple typique d'un groupuscule ayant eu une durée de vie effective de moins d'une semaine. Le parti a été crée le 26 Avril 2013, et a enregistré plusieurs centaines de messages sur son forum privé après un buzz sur le 15-18. Près de 10 modérateurs ont étés nommé, chose incroyable pour un parti venant d'être crée. Le 28 Avril, tout était dit, le buzz s'est dégonflé, les "modérateurs" se chamaillent et seul le chef tente encore de faire vivre le "parti" jusqu'aux environs du 10 Mai. Fin de l'Histoire.

oki.gifL'hypothèse d'un « Lobby Noeliste »

Certaines rumeurs prétendent qu'un lobby noeliste existerait et chercherai a influencer secrètement les plus hautes sphères de JVC dans une logique noeliste. Des forumeurs du 15-18 et du 18-25 seraient impliqués, ainsi que certains modérateurs. Aucune preuve ne peut cependant être fournie sur l'existence ou inexistence d'un tel groupe. L'ancien administrateur en chef de JVC, « Lightman » a publié un livre où :noel: apparaît sur la couverture, ce qui laisse penser qu'il soit idéologiquement relié à ce groupe.

Liens externes


Le PN :

eRepublik: